C  

Le régime crétois et la santé

Le régime crétois et la santé

Sur la base d’alimentation de la Crète a été nommé en 1960 par des scientifiques de la santé et de la nutrition comme le standard régime Méditerranée, qui a fait l"objet de la recherche scientifique intense ces dernières années. Les résultats de ces études indiquent que les personnes qui adoptent ce régime alimentaire montrant une réduction du risque en plusieurs maladies chroniques, et divers indicateurs de santé se sont présentés dans ces individus comme amélioré. Ceci est particulièrement important puisque, selon l"Organisation mondiale de la Santé, 60% de tous les décès dans le monde sont dus aux maladies chroniques et à l"adoption de comportements associés à un mode de vie sain, comme l"alimentation, peut réduire l"apparition de ces maladies fortement (www.who.int). En indicatif c’est indiqué que les modes de vie sains sont associés à une réduction de 83% de l"incidence des maladies cardio-vasculaires, avec une réduction de 91% de l"incidence du diabète chez les femmes et une réduction de 71% de l"incidence du cancer du côlon chez les hommes. Par conséquence, sur la base de ces données, un retour à l"alimentation traditionnelle, doit être considéré comme un besoin urgent pour tous les hommes.

Aux sections suivantes c’est mentionné brièvement quelques-uns des nombreux résultats de la recherche pendant ces dernières années sur le rôle de l"alimentation méditerranéenne sur la santé. Ici s’est présentés les résultats à partir des études qui ont évalué le régime méditerranéen dans son ensemble, et non les composants individuels de ce régime.

Tous les éléments énumérés ci-dessous s’appliquent au régime crétois en général et au régime crétois de 1960, comme le régime méditerrané a été basé sur ce point. Au contraire, personne ne pourrait dire presque la même, que l"alimentation d"autres pays méditerranés au cours de la même période est associée avec les mêmes avantages pour la santé.

La longévité

La vieillesse est le résultat de changements biologiques qui sont dérivés de l"accumulation des dommages irréversibles aux cellules de l"organisme et la nutrition est l"un des facteurs les plus importants qui influencent le cours de ce processus. D"abord l"étude de sept pays et puis d"autres études ont montré que la Crète, et puis la diète méditerranéenne, contribue à ralentir le vieillissement et la longévité. Les personnes qui adoptent le régime méditerranéen ont une plus longue durée de vie, ils ont réduit la mortalité, de toutes les causes, et en particulier de la mortalité due aux maladies coronariennes et au cancer.

Les maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires sont aujourd"hui la principale cause de mortalité dans le monde, parmi lesquels la maladie coronarienne avec la présentation clinique principale l’infarctus aigu du myocarde qui occupe la première place (www.who.int).  L’étude de sept pays était la première qui a montré la relation entre le régime crétois et la maladie coronarienne, mais ces résultats ont été confirmés par plusieurs études ultérieures. En dehors de la maladie coronarienne et l"infarctus aigu du myocarde, le régime méditerranéen semble d’exercer un effet protecteur pour l"incidence des accidents vasculaires cérébraux. En outre, l"adhésion du régime méditerranéen a été associée aux plus bas niveaux de la pression artérielle et dans certaines études à une diminution de l"incidence de l"hypertension.

L"adoption de ce régime semble d’être associée aux niveaux inférieurs de plusieurs marqueurs qui augmentent le risque de maladie cardiovasculaire comme les niveaux d"homocystéine et les niveaux de plusieurs marqueurs de l"inflammation.

L’obésité

Selon l"Organisation Mondiale de la Santé le 1/3 des adultes dans le monde peuvent être classée comme étant en surpoids et le 1/10 comme obèses (www.who.int). Ces taux mettent l’obésité l"un des problèmes majeurs pour la santé publique, car c’est le sixième facteur le plus important en ce qui concerne l"apparition de maladies dans le monde entier. Bien que la relation entre le régime méditerranéen et l"obésité est toujours sous enquête et les conclusions à l"heure est actuelle incertaine, certaines études ont montré que les personnes qui suivent le régime alimentaire de type méditerranéen sont minces et ils ont moins de dépôt de graisse dans la région abdominale. Ce dernier est particulièrement important comme l"accumulation de graisse viscérale est un facteur de risque important pour l"apparition de troubles métaboliques qui prédisposent le diabète et les maladies cardiovasculaires. En outre, l"absorption de ce régime semble d’être liée à la réduction du taux de gain de poids et à l"obésité au fil des ans. (Sanchez-Villegas et al. 2006;Mendez et al. 2006).

Le diabète de type II et le syndrome métabolique

L’augmentation des taux d"obésité qui ont été observés les dernières années, ils ont conduit à une augmentation des taux du syndrome métabolique et du diabète. Le syndrome métabolique est un trouble très fréquent qui augmente le risque de diabète et des maladies cardio-vasculaires et c’est caractérisé par l’obésité centrale, les niveaux élevés de glucose, les niveaux élevés de triglycérides, l"hypertension artérielle et les faibles niveaux de bon cholestérol HDL. L"adhésion au régime méditerranéen a été associée à une incidence réduite du syndrome métabolique et du diabète. En outre, aux patients diabétiques, l"adhésion au régime méditerranéen a été associée à un meilleur contrôle de la maladie, tandis que l"utilisation de la diète méditerranéenne aux patients diagnostiqués avec le diabète semblait de retarder le début du traitement par des médicaments.

Le cancer

L"adoption du régime de type méditerranéen semble d’être associée à une réduction du risque de cancer en général, mais aussi à une réduction de l"incidence du cancer sur différents sites. Ainsi, il semble d’être associé à une réduction de l"incidence du cancer dans les voies respiratoires supérieures et en particulier dans la cavité buccale, du pharynx, de l"œsophage et du larynx. De plus, il semble d’être associé à la réduction du cancer du sein et du cancer colorectal. (Reedy et al. 2008).

Il a été estimé que plus de 25% des cas de cancer colorectal, plus de 15% des cas du cancer du sein et plus de 10% du cancer de la prostate, du pancréas et de l"endomètre pourraient être évités par l"adoption du régime méditerranéen. (Trichopoulou et al.  2000).

La maladie d’Alzheimer et de Parkinson

Les études très récentes suggèrent que le régime méditerranéen s’est associé à la maladie d"Alzheimer et de Parkinson, dont la fréquence est en augmentation les dernières années. L"adoption du régime méditerranéen semble de réduire l"incidence de ces deux maladies et la mortalité par la maladie d"Alzheimer. (Scarmeas et al. 2006-1; Scarmeas et al. 2006-2; Scarmeas et al. 2007; Sofi et al. 2008).

Ρέθυμνο HOTSoft.gr σχεδιασμός, κατασκευή, Προώθηση ιστοσελίδων, Κρητη SEO. Ρέθυμνο Aσύρματα δίκτυα WiFi, Δομημένη καλωδίωση, έξυπνο σπίτι. Rethymno Website Design, Web Development, Web site Promotion, SEO Crete SEM. powered by HOTSoft.gr internet, δίκτυα & τηλεπικοινωνίες